fbpx

Le créateur du mois de juin: Serge Larouche

En plaçant le loisir par les arts de la scène, notre bénévole du mois de juin, Serge Larouche offre aux spectateurs l’occasion de vivre des moments de plaisir et de joie. Sans contredit, le loisir culturel et la littérature sont au cœur de sa vie.

Les premières implications bénévoles de M. Larouche remontent à l’adolescence. Dans le cadre de la Fête Nationale de La Motte, municipalité où il a grandi, il œuvre sur scène afin de divertir le public par de courtes représentations sous forme de sketch.

Citoyen engagé et reconnu dans la municipalité de La Corne, Serge crée en 2003 la troupe de théâtre Les Badins de La Corne afin de participer à une levée de fonds pour un comité local et ce, pour une seule présentation.

Devant l’engouement des spectateurs pour la pièce originale, La chasse…mon œil, la troupe de théâtre amateur poursuit cette aventure afin de soutenir différents projets communautaires par des levées de fonds locales et ce, sans aspiration pécuniaire. Cet engagement bénévole fait une tournée auprès de différentes municipalités de la région.

La popularité de cette pièce à volet humoristique fut si grande, qu’une deuxième pièce originale Pauvre Bob et une troisième, Là…j’ai mon voyage ainsi qu’une soirée meurtres et mystères ont vu le jour, toujours comme mission de supporter les comités par des levées de fonds. S’adjoint également à tout cela, les présentations du dimanche sous forme de théâtre d’été où les spectateurs contribuent de façon volontaire, pour ce spectacle les Badins s’associe au Dispensaire de la Garde de La Corne.

Par amour de la scène et du loisir culturel, le fondateur de la troupe ne compte plus les heures d’écriture, de recherche, de production, de création, de construction des décors et de fabrication de costumes. Bien que Serge ne connaisse le décompte précis, les sommes amassées pour les différents comités ou organismes totalisent plus de 200 000 $. Il souligne que sans le travail acharné de ses complices (Magella Guévin, Stéphane Lévesque, Jenny Lafrance, Luc Gélinas, Roger Viens, René et Sylvain St-Pierre, Joanne Laurendeau, Diane St-Pierre, Marie-Ève et Vincent Gaivin, Yannick Hamel et Serge Bastien) et sans les encouragements de sa conjointe, toutes ces belles réalisations n’auraient pu se produire avec autant d’inspiration.

La véritable reconnaissance pour Serge et sa troupe est d’entendre les rires des spectateurs et ainsi créer une relation avec le public. Cette valorisation procure des bienfaits sur le plan individuel, sur le développement de la créativité et de la personnalité.

L’investissement de son temps ne s’arrête pas là, Serge regorge de passion pour la littérature. Pour se faire, il partage le patrimoine par la mise en valeur des traditions par la création de contes et légendes. Seul sur scène, il adapte le contenu de son texte en lien avec les municipalités respectives. Il offre sa création littéraire, artistique et dramatique tout en faisant de son art un loisir culturel.

Par ses actions bénévoles, Serge souhaite s’exprimer, découvrir et partager ses expériences culturelles. Cet apport soulève un meilleur épanouissement physique et mental.

Père de deux filles et pratiquant la réflexologie et la massothérapie, il apporte à sa clientèle le bien-être tout en améliorant leur qualité de vie.

Nous retenons de cet homme une profonde générosité, que ce soit par ses implications à titre d’animateur lors de soirée de reconnaissance pour les bénévoles ou lors des festivités municipales d’importance.

En plus de ses engagements bénévoles, Serge est membre du comité organisation du marché de Noël de La Corne, et depuis huit ans, il agit à titre de président du comité main dans la main, organisme sans but lucratif qui permet de briser l’isolement des personnes de 50 ans et plus. Le besoin de donner au suivant est présent au quotidien, il a d’ailleurs œuvré comme premiers répondants sur une période de 10 ans.

Cet homme de grandes idées et de grandes créations, nous propulse ailleurs par sa façon de partager la joie, le plaisir et le rire. Du même coup, nous sentons sa bienveillance et sa gratitude.

Par ses projets culturels, Serge devient un acteur d’influence dans nos milieux de vie, il a cœur la vitalité et le dynamisme de notre région !

 

Crédit photo : Jenny-Lee Larivière