Nouveau mandat de Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue:

  1. Élaborer puis déposer au Ministère un plan d’action à l’échelle régionale visant notamment un déploiement de services en soutien aux acteurs plein air, dont :
    1. La mise en œuvre d’une stratégie régionale visant à développer les compétences en plein air auprès des jeunes et à lutter contre le déficit nature de ceux-ci;
    2. Un accompagnement des organismes de plein air dans leurs démarches nécessaires au maintien d’une offre pérenne de sentiers, de sites et d’activités de plein air accessibles, de qualité et sécuritaires, notamment en facilitant l’obtention des droits et des servitudes nécessaires;
    3. Un plan de visibilité des activités de plein air de sa région, dont les événements, les lieux de pratique, les clubs et les autres activités en lien avec ce secteur, à l’intention de la population;
  2. Participer aux rencontres de la Table nationale de plein air des unités régionales de services et contribuer aux travaux qui en découlent.
  3. Collaborer avec le milieu associatif, les municipalités, les municipalités régionales de comté (MRC) et les institutions publiques pour harmoniser les interventions visant la planification de l’aménagement et la mise en valeur des sentiers et des sites de plein air.
  4. Contribuer à maintenir à jour l’information sur les sentiers et les sites de pratique d’activités de plein air de sa région, en collaboration avec les gestionnaires de réseaux concernés et les organismes nationaux de plein air;
  5. Favoriser le réseautage et l’émergence de nouveaux clubs en collaboration avec les organismes de plein air concernés.

Historique de la démarche plein air

Un plan d’action stratégique triennal a été élaboré en 2007-2010 par Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue, en collaboration avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue et la Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue, en s’articulant autour de :

Quatre orientations majeures :

  1. La qualité de vie de la population régionale ;
  2. La santé publique ;
  3. La mise en valeur du patrimoine naturel ;
  4. Le développement de l’économie régionale.

Cinq champs d’intervention clés pour le développement du secteur, à savoir :

  1. L’organisation du secteur du plein air ;
  2. Le développement de la connaissance régionale en plein air ;
  3. Le développement harmonieux de l’offre plein air ;
  4. La formation des ressources humaines et le développement de leurs compétences ;
  5. Le déploiement d’efforts soutenus de communication vers les différentes clientèles.
Lisyane Morin
Lisyane MorinConseillère en loisir
819 825-2047 poste 62
lmorin@ulsat.qc.ca
Accès plein air Abitibi-Témiscamingue
Avis sur le plein air
Étude sur le plein air 2017