Pour Geneviève Tétreault, le bénévolat est une histoire de famille. En effet, c’est en observant ses parents donner de nombreuses heures au club de curling, durant sa tendre enfance, que la femme de Rouyn-Noranda a développé son amour pour le bénévolat. Au cours des dernières années, Geneviève fut impliquée sur les comités régionaux de Secondaire en spectacle et des Jeux du Québec en Abitibi-Témiscamingue, ainsi que sur le comité de la politique municipale en activité physique, sport et plein air de la Ville de Rouyn-Noranda, pour ne nommer que ceux-ci. En 2018, Mme Tétreault fut récipiendaire de l’un des Mérites régionaux « Jean-Claude Babin ». Il s’agit d’un honneur remis aux personnes ayant contribué de façon spéciale aux Jeux du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Aujourd’hui, elle s’implique dans sa communauté pour faire une différence, afin que des projets voient le jour et soient aussi rayonnants que possible. Elle nous a mentionné : « Je ne crois pas aux horaires fixes de 8 à 4. Je ne calcule pas le nombre d’heures que je donne pour une cause qui me tient à cœur. Être une animatrice à la vie étudiante et vouloir faire autrement demande des heures en dehors du cadre d’où l’importance de s’impliquer bénévolement. »

« Personnellement, je crois que les gens font moins de bénévolat de nos jours. Cependant, ils s’impliquent plus… Ils donnent du temps pour des causes qui les animent et qui les passionnent. Lorsqu’une personne s’implique dans une cause qu’elle affectionne, ça se ressent dans la qualité de son travail. »

Animatrice à la vie étudiante de l’école D’Iberville, Geneviève est également copropriétaire du Domaine Opasatica, un centre de villégiature situé à quelques minutes de Rouyn-Noranda. Lorsque son horaire chargé lui permet, elle consacre ses temps libres à apprendre l’espagnol, une langue qu’elle met à profit lors de voyages culturels avec les élèves de la polyvalente.

Geneviève Tétreault est une figure connue aux quatre coins de la région et appréciée des jeunes qu’elle a côtoyés durant toutes ses années d’implication dans les activités communautaires. La mère de trois enfants croit énormément aux activités culturelles et sportives. Selon elle, le sport et la culture permettent aux jeunes de découvrir leurs passions, expérimenter, explorer, entreprendre, se définir en tant qu’individu et augmenter l’estime et la confiance en soi. C’est ce qui permet de nous identifier et grandir comme société.